Covéa a pris connaissance du communiqué de presse de SCOR du 25 mars 2019 et des accusations réitérées de SCOR à son encontre.

Covéa réaffirme avec fermeté que les allégations de SCOR sont totalement infondées.  Elles font, au demeurant, l’objet d’une plainte pour diffamation.

Dans la médiathèque