-

L’initiative blockchain B3i : une belle opportunité pour Covéa

La blockchain en 3 mots, c’est une nouvelle technologie de rupture. Une « révolution » apportée par une confiance transactionnelle entre acteurs sans nécessité de tiers.

Elle fait beaucoup parler d’elle depuis plusieurs mois ; notamment en assurance, avec le consortium B3i –the Blockchain Insurance Industry Initiative. Lancée en octobre 2016, ce consortium a annoncé son développement avec l’arrivée de nouveaux entrants dans son programme d’essai. Cet essor fait suite au succès d’un prototype présenté à l’occasion du Rendez-vous international de l’assurance et de la réassurance, à Monte-Carlo en septembre dernier.

Ce premier prototype lancé, auquel Covéa s’intéresse, permet aux différentes parties prenantes d’un contrat de réassurance cession (assureur, courtier, réassureur) de communiquer facilement entre elles. Il affiche l’ambition d’améliorer le processus d’appel d’offre et le suivi de la vie du contrat. Actuellement, chaque partie travaille avec son propre système d’information et le lien est fait par de nombreux échanges de mails.

L’avantage potentiel de cette solution est qu’elle enregistre de manière infalsifiable, horodatée et certifiée les différents échanges et décisions prises entre les parties, le tout en garantissant sécurité et confidentialité.

Le consortium appelle les réassureurs, assureurs et courtiers à tester la solution dans les prochains mois à venir.

Selon Pierre Michel, Directeur Réassurance Groupe chez Covéa : « B3i est une opportunité pour notre Groupe de contribuer à une expérimentation concrète sur la Blockchain tout en explorant comment optimiser nos processus. »