MMA soutient la recherche sur les risques émergents

23 oct. 2019, par Covea

L’Institut du Risque et de l’Assurance (IRA) de Le Mans Université a inauguré le mardi 22 octobre la Chaire de recherche « Risques émergents et atypiques en assurance » (RE2A). Une initiative lancée en partenariat avec MMA, marque du groupe Covéa, et l’Ecole polytechnique, sous l’égide de la Fondation du Risque de l’Institut Louis Bachelier.

C’est par un discours introductif de Stéphane Le Foll, Maire du Mans et Président de Le Mans Métropole, qu’a été lancée la Chaire « RE2A » (pour « risques émergents et atypiques en assurance »), ce mardi 22 octobre, dans les locaux de l’Institut du Risque et de l’Assurance de l’Université du Mans.

En présence de Didier Bazzocchi, Directeur Général de MMA, Rachid El Guerjouma, Président de Le Mans Université, André Lévy-Lag, Président de l’Institut Louis Bachelier et Benoît Devaud, Directeur adjoint à la recherche et à l’enseignement de l’Ecole polytechnique, Alexandre Labrouste, porteur de cette initiative de recherche, en a rappelé les ambitions :

  • Concevoir et développer des techniques de modélisation mathématique aléatoire des risques émergents, caractérisés par une forte incertitude ;
  • Traiter les problématiques relatives à la tarification de ces risques atypiques.

Plusieurs groupes de travail ont d’ores et déjà vu le jour, avec pour thématiques les nouveaux risques liés à la conduite, ou encore les risques spécifiques et rares du périmètre de l’assurance construction.

Cette collaboration étroite entre enseignement, recherche et monde de l’entreprise démontre une fois de plus la volonté de MMA, acteur important du tissu économique local et partenaire historique de l’Institut du Risque et de l’Assurance, de s’inscrire dans le développement de la formation à l’Université du Mans.

C’est également un atout supplémentaire pour l’assureur manceau en matière de prospective et d’anticipation de ce que sera l’assurance de demain, dans la même logique que son implication au sein de Le Mans Tech sur le sujet des nouvelles mobilités.